28 juillet à Caboolture

Huuuuuuuum… On ne veut pas se lever, laissez nous dormir encore beaucoup beaucoup ! Mais non… Oh on espère que Peta aura encore fait les chats ce matin car nous avons bien la flemme et nous savons déjà par avance que la journée s’annonce longue car nous avons pas mal de choses à faire, à terminer ! Mais avant cela, grande surprise, ce matin Peta nous prépare un petit-déjeuner à l’australienne et elle nous dit que nous sommes à l’hôtel et que nous devons nous laisser servir !

En avant œufs, bacon, tomates grillées et toasts beurrés… Yummy comme on dit ici ! Nous prendrons donc notre temps et discuterons pas mal avant qu’un coup de fil chamboule le reste de la matinée. Tatcher, en pleurs au téléphone, quelque chose ne va pas. Nous courrons donc chez elle et la trouvons à genoux par terre devant la cage d’un de ses chats (on vous a dit qu’elle aussi était dans les chats ?)… Nous pensons alors que l’un d’entre eux est à l’agonie mais non c’est elle. Apparemment un blocage de dos. Pour autant elle ne perd pas le nord et malgré le fait qu’elle ne puisse pas bouger, elle saura nous dire qu’il y a encore des litières à vider mais Peta s’en chargera.

Pendant ce temps, nous irons nous occuper des chats car s’occuper de ceux de la voisine prendra un petit moment à Peta. Nous les expédierons alors en 30 minutes (pour autant, ils ont été choyés) avant de retourner à notre occupation plus passionnante : la cage. Celle-ci demande encore quelques raccords, mais cela ne prendra pas trop de temps et nous pourrons participer à l’inauguration avec Peta et les chats. Ceux-ci ne se feront pas prier pour explorer les lieux et après les avoir regardé avec attention et n’avoir repéré aucune faille, nous retournerons bosser.

Romain se chargera de mettre des roulettes sous une cage à chats avec l’aide de Peta tandis que Marine aura pour mission de faire quelques panonceaux supplémentaires avec les noms des chats manquants. Ensuite, le quotidien bain des chats nous demandera un peu de ménage et bien du courage car ils n’aiment toujours pas explorer le fond de l’évier. Finalement, il sera temps de prendre une petite pause et de manger quelques toasts.

Pour le reste de l’après-midi, quelques tâches par-ci par-là, avec l’installation d’un nouveau décodeur télé, le déménagement des boites de Tatcher et bien entendu nos sacs à terminer et nos affaires à ranger. Bon papa, bopapa, les dalles on les met de côté et on verra ce que ça donne mais ne comptez pas trop là-dessus ! Finalement, notre sac fermera avec bien du mal mais fermera quand même. Alors, nous nous rendrons compte que nous avons oublié de ramener les grosses cages dans la maison (où nous déménagerons quelques meubles également) et de déplacer des grosses branches d’arbres pour un futur feu.

C’est donc bien cassés que nous arrêterons notre journée un peu après 17 heures, heure à laquelle il sera bien agréable de prendre une douche juste avant de passer à table pour un dîner à l’heure des poules. Au menu, poulet au maïs, aux asperges et à un mix façon Peta que nous dévorerons en soupe. Et bien, c’était un régal ! Nous nous mettrons ensuite devant la télé, les pieds près du feu pour regarder un nouveau film en anglais mais qui nous plantera avant la fin. Tant pis, nous nous consolerons avec notre tarte aux pommes avant de nous mettre au lit pour une très courte nuit étant donné que le départ est donné à 4 heures… Gros bisous et bonne (courte) nuit !

PS : Aujourd’hui, Peta nous a bien remercié pour notre travail en nous disant que nous avions bien travaillés et que nous étions ses meilleurs backpackers. Elle a aussi précisé que nous étions fort chouchoutés étant donné qu’elle n’avait jamais emmené personne à l’aéroport et encore moins à des heures pas possibles. Nous apprécions cela fortement !

PPS : A nous les vacaaaaaaaannnnnnnnces !!!!!!!!!!!

Démarrage de la journée avec un petit-déj à l’australienne…

Utilisation du disque à maçonnerie pour couper UN pavé !

Ensuite, il faut caser l’excédent de filet sous les dalles…

Voilà un aperçu de notre cage de l’extérieur !

Puis de l’intérieur lors de l’inauguration féline…

Peta et Romain s’occupent des cages à roulettes…

Ouh, un serpent, heureusement, Spicy nous a avertis !

Les déménageurs de Tatcher reprennent du service…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Australie.

2 commentaires sur “28 juillet à Caboolture

  1. BABOUNE dit :

    BEAU TRAVAILLE ,DE VRAIS PRO !!!!LE MÉTIER ET BIEN RENTRE ,DOMMAGE IL VOUS FAUT PARTIR !!!DOMMAGE SURTOUT POUR PETA.BISOUS

  2. Mamie dit :

    SUperbe ta cage Romain, tu as de la chance ma petite Marine, tu peux acheter une ruine , Romain te transformera celà en chateau, je sens que votre départ va faire un grand vide chez Péta, mais je crois que vous avez besoin de vacances et de changement d air, gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s